La technique de la porte dans le nez

La technique de la porte dans le nezLa technique de la porte dans le nez consiste à demander beaucoup pour demander moins ensuite. Une des expériences de Patch consiste justement à mettre en évidence l’influence de cette technique. Pour cela, Patch et plusieurs de ces collaborateurs se sont fait passer pour un organisme de protection de l’environnement qui devaient distribuer des prospectus dans la rue. L’expérience consistait à demander aux passants de les aider à distribuer une centaine de prospectus pour préserver l’environnement et bien sûr, généralement, ces personnes refusaient. Dans ce cas, on leur proposait de ne distribuer qu’une dizaine de prospectus seulement. Pour valider l’expérience, une seconde équipe proposait directement la distribution d’une dizaine de prospectus. Les résultats parlent d’eux même puisque le nombre de réponses favorables a été multiplié par deux avec la technique de la porte dans le nez. En fait, le fait de demander quelque chose d’excessif prédispose une personne à accepter une requête formulé immédiatement après. Cette technique est très efficace et possède un double avantage puisqu’ il est tout aussi possible que la première requête soit acceptée.