Cartographie de la controverse

Qu’est-ce qu’une cartographie web?

Il s’agit d’une représentation graphique de liens entre différents sites web. La cartographie a pour objectif de visualiser le rôle des différents acteurs de la controverse sur le web et des liens entre sites.
Des logiciels sont à notre disposition afin de réaliser une cartographie. On a Navicrawler et Gephi.

L’outil d’extension de Mozilla Firefox, Navicrawler, nous permet d’obtenir une liste de liens de pages web visitées et leurs liens voisins. Le traitement de ces données, afin d’obtenir la représentation graphique, est réalisé avec Gephi.

Controverse: Comment la société perçoit le neuromarketing?

Dans notre monographie, nous avons abordé le sujet du neuromarketing, une discipline apparu au début des années 2000 qui permet d’étudier le comportement cérébral des consommateurs face aux scénarios envisagés de consommation.

Étant une discipline récemment découverte, la société perçoit-elle le neuromarketing positivement ou non ? Le neuromarketing sert-il à mieux respecter le cerveau du consommateur ou à le manipuler?

Malgré son existence depuis longtemps, le marketing est actuellement toujours mal vu par certains groupes de consommateurs. Serait-il le cas du neuromarketing?

Les types de sites sont distingués par leur couleur :
Rouge : Avis négatif par rapport au neuromarketing (souvent des blogs).
Bleu : Avis positif au neuromarketing. Ce sont majoritairement des acteurs du domaine des neurosciences. Ils essayent de montrer les apports de cette technique aux entreprises ainsi qu’aux consommateurs.
Rose : Avis neutre (sites d’actualité ou journaux). Ces derniers parlent de l’actualité du neuromarketing, le décrivent, et dans certains cas, donnent des avantages et inconvénients tout en restant impartial.
Vert : Avis neutre (sites des acteurs de recherche). Ces acteurs sont formés dans le domaine des neurosciences et font de la recherche sur le sujet du neuromarketing.
Jaune : Les sites de service du neuromarketing. Il s’agit des acteurs formés dans le  domaine du marketing ou neurophysiologie. Ils offrent leur service aux entreprises sous la forme d’une formation en neuromarketing ou de conseils pour établir des stratégies de marketing efficaces.

Observations et remarques :
1. Les blogs rassemblent toutes les informations de l’actualité afin de se forger une opinion plus ou moins positive ou négative. Étant des sources d’information, ces sites  sont des intermédiaires entre les différents protagonistes.
2. Les sites de service sont proches des sites de recherche et aussi des acteurs d’avis positive.
3. Les sites pro-neuromarketing (bleu et jaune) restent plutôt proches alors qu’au contraire les sites anti-neuromarketing sont bien repartis.

Que peut-on en déduire?

Étant une discipline récemment mise en place, la plupart des consommateurs ont des doutes et se méfient de ce qui paraît comme un outil de manipulation du cerveau. C’est pour cela que le neuromarketing est pour l’instant le grand tabou des entreprises du 21ème siècle.

Ayant principalement pour but de développer pour les entreprises des méthodes de persuasion plus efficaces, les apports du neuromarketing pour les consommateurs ne sont pas mis en avant. Certes, tant qu’il y a des personnes qui se manifestent contre le marketing lui-même, le neuromarketing va aussi faire face aux questions d’éthique.

En conclusion, les entreprises s’intéressent au neuromarketing mais les consommateurs  doutent de cette technique. Enfin, le libre-arbitre des consommateurs n’est pas menacé, il faut qu’ils restent ouverts aux actualités de recherche sur le neuromarketing afin de mieux comprendre de quoi il s’agit et sa contribution dans les stratégies d’entreprises.

Lien vers le cartographe en image:
neuro